Mon jubilé à Drummondville

Je vous livre un commentaire sur mon jubilé de sacerdoce à Drummondville fait par mon confrère Julien Cormier.
Samedi 11 juin 2022. Paroisse Saint Pie X de Drummondville : CÉLÉBRATION: il y a 50 ans, Jacques Poirier y était ordonné prêtre. Petite fête, presque intime, dans une église en grand danger de disparaître. Le curé nous a rappelé que Jacques, toujours fidèle à ses origines tout autant qu’à son engagement missionnaire envers les gens d’Afrique où il a été envoyé, a été le seul et unique prêtre ordonné dans cette paroisse du diocèse de Nicolet.
Dans l’église, nous étions environ 70 participants. Pour la réception, une quarantaine, de la famille de Jacques, quelques amis, et neuf Missionnaires d’Afrique, six Pères Blancs et trois Sœurs Blanches. Voir quelques photos de la cérémonie. Voir aussi le film tourné par mon frère Roger, surtout sur l’homélie que j’ai prononcé.
https://youtu.be/wQXKKPRk_0A .
Contraste et questions : il y a 50 ans, l’église Saint Pie X était remplie … aujourd’hui, elle est presque vide. À Ouagadougou, on l’a vu lors de la fête d’action de grâces organisée pour Jacques il y a un mois, une église débordante de jeunesse.
Tout comme au Burundi, première mission de Jacques, évoquée dans un film réalisé par la télévision de Radio-Canada en 1979. J’étais heureux d’y revoir les religieuses infirmières suisses (l’une d’entre elles, dans une clinique suisse de leur congrégation, avait été l’infirmière de Charles Aznavour !). Et aussi les confrères Claude Pagé, Michel Fortin, François Beauchesne… Mgr Michel Ntuyahaga. Ce film a été projeté à Drummondville après la messe. Avec le temps, la qualité des images électroniques s’est détériorée… mais avec la voix de Jacques et les commentaires de Myra Cree, on comprend bien les paroles, toujours pertinentes. Le film se visionne sur le blog de Jacques. Cliquez sur vidéo. Le film s’intitule Où habites-tu ?

Publié par jacquespoiriermissionnaire

Je suis un Missionnaire d'Afrique.

3 commentaires sur « Mon jubilé à Drummondville »

  1. Belle cérémonie à Drummondville mais Ô combien plus tranquille et moins de monde lorsque nous la comparons avec celle de Ouagadougou qui à plusieurs égards me rappelait celles de mon enfance lors de la Fête Dieu, des premières communions, confirmations, etc. Que nous réserve l’avenir? Toutefois à Drummondville c’était bon de retrouver de la famille, des amis.es, des nouvelles connaissances après le confinement des dernières années et ce fut très apprécié.
    Merci à Toi et ta famille en incluant tante Alice et oncle Osias de nous avoir permis cette belle rencontre afin de pouvoir te dire combien nous sommes fiers de toi, de tes accomplissements, te souhaiter une belle continuité en Afrique et/ou au Québec. Bon été parmi nous et Au plaisir. Cousine Jocelyne Poirier-Boileau.

    J’aime

  2. Bonjour Mon Pére. Heureuse que le jubilé se soit bien passé chez vous au Canada. Je vous revois encore dans la forêt du burundi, un paysage vraiment stressant, loin des votres. Il faut vraiment un appel de Dieu pour un tel don de soi. Passez de bons moments et revenez en pleine forme pour le cours biblique. Encore félicitations à vous et bonne longue vie. Georgette Paré

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :